Comment réduire vos quantités alimentaires
Vous mangez de trop grande quantité ? Vous vous sentez lourd en fin de repas ? Voici comment réduire vos quantités alimentaires sans vous priver.

Comment réduire vos quantités alimentaires

Vous avez la sensation de manger de trop grande quantité ? Vous vous sentez lourd en fin de repas ? Voici quelques trucs et astuces pour réduire vos quantités alimentaires sans vous priver.

Tous les aliments ne peuvent pas être consommés dans les mêmes quantités. Il faut faire particulièrement attention à la quantité de sucre et de graisse que nous consommons. N’oubliez pas que les féculents sont des sucres. Nous en avons besoin, mais il faut faire attention aux quantités qu’on met dans nos assiettes, en particulier le soir.

*

AU QUOTIDIEN

Choisissez une assiette plus petite et/ou à motif

En choisissant une assiette plus petite, vous serez obligé de réduire vos quantités. Inconsciemment, cela vous paraîtra normal car l’assiette sera tout de même fournie en nourriture. De la même manière, les motifs donnent une sensation d’abondance et aide au rassasiement intellectuel (le centre de la faim se situe dans le cerveau).

Ajoutez une entrée à votre repas

Le fait d’ajouter une entrée va vous permettre d’allonger la durée de votre repas. Vous ressentirez plus rapidement un sentiment de satiété (votre corps vous dit qu’il n’a plus faim). L’entrée va commencer à vous rassasier, en arrivant au plat de résistance (souvent plus caloriques) vous aurez moins faim et vous mangerez plus raisonnablement. Attention à ne pas choisir une entrée calorique comme les friands, la charcuterie ou gâteaux apéritifs. Privilégiez les crudités avec une sauce vinaigrette.

Pensez à garder de la place pour le dessert

Souvent, les personnes que je consulte me disent ne plus avoir faim pour manger un dessert. Si vous savez qu’il vous reste le dessert à manger, vous consommerez un peu moins de plat de résistance. Consommez des aliments différents en organisant votre repas en : entrée + plat + desserts est positif. Cela vous apporte plus de vitamines, minéraux et antioxydants. Privilégiez les yaourts, compotes (sans sucre ajouté) et fruits.

Faites un accompagnement mixte (moitié légume, moitié féculent)

Accompagnez vos viandes et poisson d’un accompagnement mixte c’est le top ! En ajoutant des légumes à l’accompagnement de votre viande, vous  abaisserez la quantité de féculent consommés. Cela vous aidera aussi à moins stocker les aliments.

*

En appliquant ces règles quotidiennement, vous allez naturellement réduire les quantités que vous mettez dans vos assiettes sans vous en rendre compte. Le but est de trouver les quantités qui vous correspondent. Vous pouvez être satisfait quand vous sortez d’un repas en vous sentant rassasié, sans vous sentir lourd.

*

Cet article a 1 commentaire

  1. J’applique ces conseils en ce moment et il est vrai que ça change la vie!
    Merci pour cet article très agréablement rédigé et synthétique! 🙂

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Pour ne rien louper, abonnez vous !