Doit on se passer de raclette pour mincir ?

Aujourd’hui, je m’attaque à un sujet légèrement « tabou » : La raclette. En tant que fan incontestable de ce plat, je me devais d’en parler. Si c’est le premier article que tu lis, tu ne le sais pas encore mais je suis anti-régime. Je pense que se priver n’entraîne rien d’autre que des compensations alimentaires à retardement souvent plus caloriques que le premier « écart » en question. Tu l’auras compris d’après moi, non il ne faut pas se priver de raclette pour mincir. J’avoue sur ce coup-là, je ne suis pas 100% objective. Comment pourrait-on se priver de raclette ? Deux choix s’offrent à toi. Soit tu décides que la raclette est ton repas plaisir de la semaine et tu fermes les yeux sur l’apport calorique de ta soirée. Ou tu décides d’équilibrer et d’alléger ce repas pour qu’il ne rembourre pas trop ton popotin.

Comment alleger une raclette ?

1) On privilégie les charcuteries légères

On vote pour le 5% de matières grasses (ou moins). L’apport lipidique des charcuteries varient du simple au double. Comme tu le vois avec les exemples ci-dessous : le bacon, la viande de grison et le jambon blanc possèdent moins de 5% de matières grasses. En revanche, la rosette et le jambon cru en possèdent 20 à 30%. Il vaut mieux faire des économies sur la charcuterie et pouvoir consommer une tranche de fromage en plus non ?

comment alleger sa raclette
comment alleger sa raclette
comment alleger sa raclette
comment alleger sa raclette
comment alleger sa raclette
comment alleger sa raclette
comment alleger sa raclette
comment alleger sa raclette

comment alleger sa raclette

2) On y va doucement sur le fromage

Tu n’as quand même pas cru que j’allais te proposer une raclette sans fromage ? Impossible de s’en passer mais on peut faire léger en n’en consommant que 3 à 4 tranches.

3) On n’abuse pas de la pomme de terre

Moins de pommes de terre et plus de légumes. Qui me suit ? Je dirais qu’une grosse pomme de terre ou deux petites font très bien l’affaire.

4) On rajoute des fibres

Vive les légumes ! Leur apport en fibres va améliorer ta digestion. En consommer en même temps que le plat va te permettre de réduire la quantité des autres aliments plus calorique. De toi à moi, les champignons, la salade, les oignons, les poivrons ou encore les tomates s’accommodent parfaitement avec le plat. Si, si je te jure !

5) On garde de la place pour le dessert

Non tu ne consommeras pas un moelleux au chocolat. Mais que dis-tu d’une ou deux clémentines ? Ça te permet de ne pas faire un plat unique, de varier les apports et de finir sur une note acidulée. Moi je valide.

6) On ne sort pas de table en roulant

« Se peter le bide » est une expression appropriée pour la raclette entre copains non ? Oui, mais pourquoi ? Tu ne trouves pas que la sensation de lourdeur après le repas est désagréable ? Il vaut mieux faire deux petites raclettes, qu’une grosse.

7) Le vin c’est des calories

On l’oublie trop souvent mais l’alcool apporte beaucoup de calories. Pour ne pas doubler l’apport calorique de ton plat limite-toi à un ou deux verres de vins.

Fini l’angoisse de la soirée raclette. On arrête de culpabiliser à chaque invitation et on profite. C’est important de se faire plaisir. En consommant des plats gourmands tu montres à ton corps que tu n’es pas au régime et ça c’est une bonne chose.

Tu veux acheter du bon fromage sur Toulouse ?

Je sais que vous aimez les bonnes adresses toulousaines alors je continue de vous en partager. Pour ma dernière raclette, j’ai acheté mon fromage chez « La Fromagerie d’Emilie ». Nous nous sommes régalés ! Vous pouvez lui acheter du fromage directement à sa loge située dans les Halles Victor Hugo. Elle vous accueillera avec un grand sourire et saura vous conseiller au mieux pour faire de ce repas une explosion de saveurs. Tu veux en savoir plus dès maintenant ? Rendez vous sur son site : http://fromagerieemilie.fr/

doit on se passer de raclette pour mincir ?

Bonne raclette !